Forum RPG fantastique
 

 :: ETAT CIVIL :: Présentations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dervani Heeling

avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 23/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 23 Avr - 19:58
  • HEELING
  • Dervani
  • 30 ans
  • Homme
  • Aetherien
  • Bisexuel
  • Aide sociale au Centre d'accueil
  • Natif / Alumnis
▬ ft. Oikawa Tooru // Haikyuu !

Carnation : Légèrement hâlé
Taille : 1m81
Corpulence : svelte
Cheveux : Châtain, entre cours et mi-long
Yeux : noisette
Signe(s) distinctif(s) : Un phénix est tatoué dans le bas de son dos.
Don : Il peut "rensentir les désirs des gens qu'il touche. Que se soit l'envie de manger quelque chose de particulier ou d'aller dans un lieu précis. Il ne peut cependant pas déterminer des envies plus profondes, seulement des choses de passages et plutôt superficielles. Cela lui demande énormément de concentration, car il doit activer son pouvoir, mais également contrôler l'afflux d'informations, au risque de se faire submerger par les envies des personnes touchées. De plus, lorsqu'il ressent les desirs d'une personne, cela prend de l'energie. Donc lorsqu'il ne controle pas les informations qu'il reçoit, il se retrouve rapidement vidé.
Caractère

Doux, oui si l’on devait qualifier le jeune homme avec un seul adjectif se serait surement celui-là. Toutes les personnes qui ont croisés sa route pourrons le confirmer. Tout en lui respire la douceur, ses gestes, ses paroles et même sa façon d’être. Attention, doux ne veux pas dire qu’il n’a pas son petit caractère ! Il sait se faire entendre quand il a des choses à dire, très bien même. Il ne se laisse pas marcher sur les pieds et sait faire valoir ses arguments. Mais il n’a pas besoin de forcer la voix et de se mettre dans tout ses états pour se faire entendre. Non, Dervani est un homme très calme, qui garde son sang froid et ne s’énerve que peu, ou quand il l’est ne devient ni violent, ni n’élève la voix.
Mais calme ne veux pas dire froid, ni associable, c’est une personne très chaleureuse au contraire. Très sociable surtout. En même temps s’il ne l’était pas, ce n’est certainement pas au centre d’accueil qu’il aurait fait sa vie. Il est très sociable, n’hésite pas à aller vers les gens et le fait de bon cœur. De plus, très à l’aise avec les autres, il sait comment parler et agir en vers eux. Le châtain à une forte empathie et une façon d’être rassurante, gestes comme parole. Surtout dans un lieu où beaucoup se retrouve perdu et on besoin de soutient.
Il aime vraiment les gens et quoi de mieux donc que de venir en aide aux nouveaux venus ? Cela lui permet de connaitre tout le monde aussi, ou presque. Et puis c’est également dans un lieu cher à son cœur que tout cela se passe, où il a passé de nombreuses années de sa vie et en passera encore. Car oui, le centre d’accueil est un endroit qui l’a vue grandir et auquel il est très attaché.
En plus de cela, c’est une personne sincère. Il ne ment que très peu, les circonstances obligent parfois à des concessions, mais selon lui, il vaut mieux une vérité qui blesse tout de suite mais disparaît, qu’un mensonge laissant une cicatrice disgracieuse sur le cœur. Il fait cependant de son mieux pour amener les choses en douceur si possible. Il n’y a d’ailleurs pas que ses paroles qui sont sincère, tout son être l’est, ce qui se ressent dès qu’on le voit.
Il a pas mal d'amis, pas forcément très proche, mais qu'il apprécie tout de même, et sort souvent avec les uns ou les autres, on le voit rarement seul en fait.

A le voir comme ça, on pourrait presque croire qu’il est parfait. Mais heureusement non, il a lui aussi ses défauts, qui font son charme autant qu’ils peuvent être agaçant.

Tout d’abord, il est susceptible, très susceptible. Ne pas s’énerver ne veut pas dire qu’il ne peut pas être vexé, très vexé. Bien au contraire, il prend la mouche très facilement. Si c’est le cas, il y a deux possibilités : Soit il n’est pas proche de la personne, dans ce cas là il fera ce qu’il aura à faire avec elle, correctement, mais son ton de parole et son attitude serons moins chaleureuse, sa sincérité l’empêchant de jouer les hypocrites. Soit il s’agit de l’un de ses proches et là il y a des risques pour qu’il n’ouvre plus la bouche pour quelque raison que se soit, jusqu’à ce qu’il ait fini par arriver à pardonner, excuses de son interlocuteur présentes ou non.
Pour aller de pair, il également jaloux, très facilement d’ailleurs, surtout en amour, bien qu’il soit aussi très prudent sur ses amitiés. Dans ce cas ses réactions s’apparentent généralement à celle de sa susceptibilité. Bien que sont regard blessé prouve qu’il en est tout autre. C’est également l’un des rare moment où il se renferme sur lui-même.
En fait on peu dire que c’est une personne très sensible, dans le bon comme dans le mauvais sens du terme.
On peut rajouter à cela le fait qu’il est maniaque, il aime le travail bien fait, quitte à y passer des heures s’il le faut. Ce qui peut parfois s’avérer très agissant pour les autres. Mais jamais il ne laissera une chose à moitié faite, encore plus quand cela concerne son travail ou ses proches. Le seul problème, c’est qu’il est aussi maladroit, pas dans sa façon d’être ou de parler, non, plutôt dans ses gestes. En fait, il souvent tellement concentré sur une chose ou une autre qu’il en oublie son environnement, ce qui le mène parfois à la catastrophe.
C’est également une personne plutôt secrète. Il parle facilement, mais peu de lui. Il y a beaucoup de choses qu’il ne dit pas, qu’il garde pour lui, préférant se concentrer sur les autres. C’est très difficile d’en obtenir des informations personnelles mais quand on commence à être proche de lui. Il ne se confie qu’aux personnes en qui il a une confiance absolue, et encore, cela peu dépendre du sujet.

Sinon, que rajouter de plus …
Il n’est pas matinal, si on le réveille avant 8h, les jours de travail, il est facile de se prendre un coussin dans a tête et d’avoir l’impression de se retrouver en face d’un enfant de cinq ans, un coussin sur la tête, grognant et encore à moitié endormi. Oui, ça y ressemble bien.
Sa couleur préférée est le bleu.
Il est gourmant et aime cuisiner, même s’il n’est pas fantastique là-dedans il se débrouille.
Il est allergique au pollen, qui le fait éternuer.
Il aime la musique, mais mieux vaux éviter de lui demander d’en faire.
Lorsqu’il est préoccupé il a la fâcheuse manie de passer sa main dans ses cheveux.
Il est très proche de ses sœurs et les aime énormément.
… C’est déjà une description relativement précise.

Histoire

Année 1988
Des cris résonnent dans la chambres de l’hôpital, tout d’abord douloureux. Puis inquiet, voir affolé, avant de devenir perdu et plus aigües. Avant de finalement terminer sur du soulagement. Et de la joie. Beaucoup de joie.
En y entrant on peu voir un médecin et une infirmière contempler le joli tableau que forme un homme penché au-dessus du lit d’hôpital, tout près de la femme qui y est allongé, contemplant avec fierté l’enfant endormie qu’elle tient dans ses bras.
Il pose un baisé sur le front de son aimé, pour qui il est temps de rejoindre à son tour Morphée. Lui prenant l’enfant des bras, il va délicatement poser celui-ci dans le couchage prévu à cet effet. Un fois fait, il quitte la pièce afin de retourner à son travail, qu’il a délaissé depuis un peu trop de temps.
En quelque heures et malgré quelques complications sans incidences, Dervani Heeling venait de voir le jour.

Année 1991 – 3 ans
Les yeux brillants, les bras tendus vers la salle sans comprendre vraiment le sens de ce lieu, Dervani, du haut de ses trois ans, découvre pour la première fois l’endroit où sont père passe le plus clair de son temps hors de la maison.
Il fait quelques pas maladroits afin de découvrir un peu plus ce qui lui est autorisé de voir, son émerveillement grandissant de plus en plus.
Bien qu’il ne sache pas ce qui se joue ici, il ressent toutes les émotions qui emplissent ce lieu. La peine, la peur, l’incompréhension, mais aussi le soulagement, la joie et la reconnaissance.
Bien que tout cela soit trop compliqué pour sont jeune âge, il y a deux choses qu’il comprend très bien. Ce lieu est très important, et il se sent encore mieux ici qu’à la maison.

Année 1993 – 5 ans
Caché derrière un meuble dans l’un des angles de la grande salle, Dervani, surnommé Van par certains égarés présent depuis un moment, observe la vie du centre. Il aime cet endroit et les gens qu’il y croise, même si certains ne sont pas forcement gentil. L’autre jour il a vue un homme essaye de frapper l’un des aides du centre en criant qu’il voulait rentrer.
Rentrer ? Rentrer où ? Pour faire quoi ? Il ne se sentait pas bien au centre ? Pourtant c’est un endroit merveilleux ! Est ce qu’il est malheureux ? Pourquoi ?
Quand sa mère est venue le chercher un peu plus tard, elle lui a expliqué que les gens qui arrivent ici sont perdu, qu’ils ont quitté leur maison, leurs familles, qu’ils n’ont plus rien et personne ne sait pourquoi. Pour certains c’est un renouveau et pour d’autre un vrai désespoir. Elle lui a dit aussi que le centre à été créer pour les aider à apprendre à vivre sur l’île, car ils ne pourraient jamais rentrer chez eux.
Le petit garçon n’a pas vraiment compris, mais Aetherium est sa maison, et s’il devait la quitter il en serait très malheureux. Donc si ces personnes ont perdu leur maison, ils doivent être très malheureux aussi. Il a donc décidé que lui aussi voulais les aider. Mais il ne sait pas comment faire.
Enfin, pour le moment il se cache surtout. Comme d’habitude il a échappé à la surveillance de sa génitrice pour aller faire un tour au centre. Sauf qu’elle a prévenue son père, qui le cherche partout pour le faire rentrer. Ça fait rire les plus anciens égarés présents, qui ont l’habitude de ce genre de scène et qui connaissent maintenant toutes ses cachettes. Mais ils ne disent rien, beaucoup aiment bien le garçon et sont content de le voir.
Finalement, après une grosse demi-heure de recherche, il est enfin découvert. Son père le pose sur une chaise en attendant que ça mère vienne le cherche. Il lui a dit qu’il fallait qu’ils parlent tous les trois et l’enfant n’aime pas quand son père est grave comme ça, c’est souvent qu’il va se faire gronder ou qu’il y a un problème.
Finalement, quand elle arrive, ce n’est pas du tout un problème qui lui est présenté, bien au contraire. Il va avoir une petite sœur dans quelques mois. Et qu’est ce qu’il en est impatient ! Bien qu’il ne la connaisse pas encore, il a très envie de la rencontrer. Si c’est bien une fille, ses parents ont décidés de l’appeler Vanéllopé. Cela lui importe peu en fait, tout ce qu’il veut C’est la rencontrer.

Année 1997 – 9 ans
Agé de 9 ans maintenant, Dervani cours dans la maison afin de se rendre dans la chambre de ses parents. Derrière lui, une petite fille aux cheveux brun cours aussi vite qu’elle le peu pour ne pas le perdre. Vanéllopé a grandit et du haut de ses 4 ans, elle aime beaucoup suivre son frère, qui l’emmène partout avec lui quand il le peut. Il n’y a qu’au centre que la demoiselle n’a pas autorisation de le suivre, car elle est encore trop jeune pour être laissé seule là-bas. Van lui aide son père comme il le peut.
Mais pour le moment ce n’est pas ce qui intéresse les deux enfants. Non. Entrant dans la chambre, ils se dirigent vers un petit berceau posé près du lit. Soulevant sa sœur du mieux qu’il en est capable, il lui montre le petit être endormit, ses petits points fermés. Leur mère vient juste de rentrer de l’hôpital, avec ce petit bout de fille dans les bras, pour le plus grand plaisir des deux autres. Dervani présente donc à sa sœur le troisième membre de leur fratrie, Elanize. Cela fait rire la petite brune qui fixe les cheveux encore très clairs de sa sœur en se demandant si c’est normal. Van lui se contente de sourire, observant les deux petits bouts de sa vie toute jeune. Il n’y a pas à dire, les frères et sœurs c’est génial !

Année 1999 - 11 ans
Assit contre les coussins de son lit, le châtain regarde sa peluche sans vraiment la voir. Il est un peu perdu ces derniers temps et ne comprend pas trop ce qui lui arrive. Dans sa nouvelle classe il y a un garçon blond, plus grand que lui et très gentil, il s’appelle Négan. Quand le blond lui sourit il à l’impression que des papillons volent dans son ventre, comme quand il était amoureux d’Ilana l’année dernière, mais en plus fort. Il devient tout rouge et il n’arrive pas à parler. En fait, il à un peu l’impression d’être une fille. Ce qui en soit ne le dérangerait pas si ce n’était pas pour être ridicule.
Est-ce qu’il pourrait être amoureux de lui ?
Sa mère entre dans la chambre et vient s’asseoir sur son lit, inquiète que son garçon soit préoccupé. Il lui parle de ses doutes avec une certaines appréhension, il peur de faire une bêtise et de se faire gronder. Mais elle se contente de le regarder avec un air compatissant. Puis lui explique que c’est possible et que ce n’est pas mal d’aimer un garçon, l’important c’est ce que l’on ressent. Mais parfois c’est dur, parce que deux garçons ne peuvent pas avoir d’enfant ensemble et donc il y a certaines personnes qui n’aime pas ça. Elle lui a aussi expliqué qu’il était surement bisexuel, qu’il pouvait aimer garçon comme fille. Il a un moment peur que ses parents n’aiment pas ça et ne veulent plus de lui, mais sa mère le rassure, puis pose un baisé sur son front avant de quitter la chambre pour le laisser dormir. C’est vrai après tout, pourquoi ne pourrait-il pas aimer les garçons aussi ? Certains sont très mignons.

Année 2003 – 15 ans
Avec étonnement, Dervani fixe la personne face à lui. Il vient de toucher le poignet d'un nouvel égaré arrive il y a quelques jours au centre, mais qui est fermé a toute discution pour le moment. Il a cherché à le réconforter, mais quand sa main est entré en contact avec lui, le châtain c'est tout a coup senti extrêmement étrange. Il avait terriblemnt envie de rentrer chez lui. Et de boire un café au lait alors qu'il déteste ça. En plus, laintenant que tout est passé il se sent affreusement fatigué. ..

Mais qu'est ce qui a bien pus se passer?

Alors qu'il fixe bêtement le vide, c'est la qu'il une explication logique. Il y a quelques jours c'était son anniversaire. Comme tout alumnis, il a fêté ses 15 ans en passant devant l'omniscience. Il en etait tout excité d'ailleurs. C'est fébrile qu'il est entré dans le temple, observant les lieux avec attention, n'y etant jamais venu avant. Après quelques blablas officiel, qu'il n'a que peu écouté piur être honnête, on lui a mis l'orbe dans les mains. Il l'a fixé avec une admiration sans limite, observant celle-ci passer au rouge sans attendre.

Alumnis donc. Il en a été très fière.

Par contre il n'avait pas vraiment compris en quoi consistait réellement son don. On lui avait parlé de la possibilité de ressentir les désirs d'une personne, dans une certaine limite, en les touchant. Mais cela ne c'etait encore jamais manifesté. He bien maintenant que c'est chose faite il se demande si il n'aurai pas plutot voulu attendre. Il se sent vraiment fatigué par cela.

Secouant la tête, il se reconcentre sur l'égaré dont il s'occupe, qui le regarde étrangement. Il lui fait donc un petit sourire tout en s'excusant. Il s'occuera de son don plus tard, il a d'autre choses à régler pour le moment. Aider la personne et éviter de se faire prendre par son père qui va encore l'engueler car il en fait trop.

Année 2005 - 17 ans
Il est tard, assit par terre dans un coin du centre, un chocolat à la main, Dervani observe les lieux et les personnes qui y sont surtout. Qu’il aime cet endroit.
Son père a enfin accepté son aide officielle, cela fait donc quelques mois qu’il occupe son temps libre ici, en tant que bénévole. Ça ou les sorties en ville avec ses amis. Voir les deux parfois ! Souvent l’un ou l’autre de ses proches viens le tirer du centre car ils ont prévu une sortie et que le châtain à soit oublié, soit pas vu le temps passer. Il ne faut pas se méprendre, il adore passer du temps aves ses amis, mais son travail au centre le passionne tellement qu’il en oublie parfois ce qu’il avait au programme ou le temps qui passe.
Finissant sa boisson, il se lève afin de retourner travailler. Parce que pour lui c’est bien plus qu’une aide, c’est son travail. Bien que beaucoup lui disent qu’il a encore le temps de découvrir pleins de choses, de trouver ce qui le passionne, Dervani sait déjà qu’il restera ici, qu’il sera employé et qu’il continuera à aider les égarés. C’est comme ça, il le sait, il le sent. Il a même déjà prévu tout son argumentaire pour sa demande d’emplois, même si elle ne se fera que dans quelques années, quand ses études seront terminées, même si ça l’ennuis grandement de devoir les finir. Il sera pris, il le sait, il a toujours vécu là-dedans, le fonctionnement de la structure n’a plus aucun secret pour lui et il est doué pour ce qu’il fait, bien que pour le moment il n’ait pas non plus de taches titanesques c’est vrai. Il n’y a donc aucune raison qu’il se voire fermer la porte au nez. Il faut juste qu’il gagne un peu en âge et en maturité, pour pouvoir comprendre les personnes face à lui et les aider au mieux, mais sinon il s’en sort très bien.

Année 2008 – 20 ans
Enfin !
Il fixe la porte un peu fébrile, fière et en même temps tellement stressé. Pourtant il l’a déjà passé des centaines de fois cette porte, mais c’était tellement différent d’aujourd’hui. Alors il ne peut empêcher cette pointe d’appréhension de s’emparer de lui.
Enfin, ses études sont terminées.
Et sont père a bien accepté de l’engager !
Le voila donc officiellement aide social au centre d’accueil !
Il a tellement hâte ! Et en même temps un peu peur, que des choses changent, que rien ne se passe comme prévu, ou qu’il s’avère que finalement il n’est pas fait pour ça. Bien sur ce n’est pas le cas, mais ça l’angoisse quand même.
Finalement il rentre et pousse un petit cri de surprise alors que ses sœurs lui jettent des confettis dessus en criant. Derrière, sa mère semble retenir tant bien que mal de rire, ce qui n’est pas le cas de certains égarés présent. Il fini par se mettre à rire lui aussi et va saluer les quelques personnes présentent pour l’accueillir.
Du coin de la salle, son père l’observe avec un regard bienveillant. Quand Dervani le voit, il lui fait un grand sourire, avant de se reconcentrer sur l’agitation autour de lui. Il est vraiment heureux à cet instant, toutes ses peurs sont parties, il ne reste qu’une grande motivation pour faire de son mieux afin d’aider les gens qui en ont besoin.

Année 2012 – 24 ans
Occupé à ranger un dossier quelconque dans un tiroir, il l’observe du coin de l’œil, un peu intimidée d’une certaine façon.
Kellan est un égaré qui est arrivé il y a quelques jours sur l’île. Et en plus d’être visuellement agréable, il semble également sympathique. Enfin du peu qu’il le connait évidement, car celui-ci n’étant arrivé que récemment il ne sait en réalité pas grand-chose sur lui. De plus, comme la plupart des égarés, pour le moment il est surtout sur la défensive et a du mal à s’adapter. Ce qui peut se comprendre, qui ne se croirait pas fou en débarquant ici un beau matin sans aucune raison ? C’est donc encore difficile de déterminer à qui il a à faire.
Pour le moment c’est à Dervani que l’on a demandé de s’occuper de lui, il faut dire qu’il fait du très bon travail et qu’il se donne à fond pour cela, ça aide donc pour lui voir refiler beaucoup de boulot. De toute façon il espère qu’il va rester en charge de cet homme encore un long moment, les changements d’aide sont rares mais ça arrive. Il y a quelque chose chez ce nouveau venu qui intrigue le châtain et il a bien l’intention de découvrir ce que c’est. En plus il a tout son temps pour ça puisque le brun ne risque pas de partir bien loin.
Enfin s’il arrête de se sentir gêné en sa présence.
Ce qui n’est pas gagné pour le moment.
Mais il reste professionnel et s’occupe de lui aussi bien qu’il le fait avec les autres. D’ailleurs il faudrait qu’il passe voir son père pour lui parler d’un égaré ici depuis longtemps et qui selon lui pourrait enfin sortir définitivement du centre.

Année 2014 – 26 ans
Callé contre la porte de sa chambre, sa main sur son cœur battant, il a un peu de mal à réaliser. Réaliser ce qui s’est passé quelques heures plus tôt. Merde ! Ce grand crétin de Kellan est venu le voir pour lui demander de sortir avec lui, sérieux ! Et bien sûr, il a eu le bon gout d’accepter, c’était bien trop beau pour dire non. Comment refuser une demande pareille avec tous ces sentiments qui se bousculent en lui ? Il aurait presque pu croire à un rêve s’il ne l’avait pas vécu si clairement.
Est-ce qu’il est amoureux ? Il ne sait pas encore, mais il tient énormément à lui, ça aucun doute. Comme il n’avait jamais été attaché à un ou une petit(e) ami(e) avant. Donc oui en fait, il y a des chances pour qu’il en soit aussi amoureux. Parfais !
Non en fait, pas parfais, c’est super embarrassant.
Et puis il va se passer quoi maintenant ? C’est la première relation vraiment sérieuse du châtain et il ne sait pas du tout comment se comporter. Bien sur il a déjà eu petits amis avant, plus ou moins longtemps, mais jamais rien de tellement sérieux. Alors qu’avec Kellan, il n’arrive même pas à penser la chose avec légèreté.
Enfin, se prendre la tête pour ça n’apportera rien. C’est demain qu’il pourra vraiment évaluer les conséquences de ce qu’il a accepté. Positives espérons-le.
Malgré tout, Dervani à du mal à dormir le soir venu, à la fois stressé et excité pas tout cela.

Année 2015 – 27 ans
Voilà trois jours que le natif est plongé dans son travail et ce à un rythme effréné. Il ne par du centre que pour manger et dormir, quand il y pense.
Cela fait également trois jours qu’il a quitté Kellan.
Tout avait pourtant si bien commencé entre eux !  Mais au bout de quelques mois, le brun a passé le test et à découvert son don. En soit, aucun problème. Non, le problème vient du don en lui-même. La possibilité d’influer sur les sentiments des gens. Kell ne le maitrise pas et à tendance à s’en servir sans s’en rendre compte. Et Dervani commence à avoir peur qu’il ne finisse par l’utiliser sur lui sans le vouloir et l’influence. De plus, ce n’est pas non plus sans conséquence pour le brun et il a peur qu’il ne finisse par se faire du mal.
Sauf que quand il a essayé de lui en parler, de l’aider à apprendre à se maitriser, il n’a rien voulu entendre.
Alors au bout d’un certains temps Dervani a craqué, ne pouvant plus supporter ce tout accumuler. La mort dans l’âme il est allé rompre, car il ne pouvait plus faire autrement.
Et maintenant il se tue au travail, essayant d’oublier la douleur que cette séparation lui a causé, et de croiser le moins possible son ex pour le moment, car c’est encore trop douloureux de le voir.

Année 2018 – 30 ans
Dervani sourit doucement en regardant Vanéllopé brandir fièrement son diplôme de fin d’étude debout sur une table. Elle à toujours été beaucoup plus énergique que lui, mais s’en est très amusant. Il lève son verre vers elle pour lui montrer qu’il l’a vue et qu’il est fière d’elle. Mais une fois qu’elle a détournée son attention de lui il replonge dans ses pensées.
Le temps a passé, il est maintenant un bel homme adulte, épanoui dans son travail et très doué dan celui-ci. Le seul problème c’est sa vie sentimentale, il a bien essayé d’oublier Kellan, mais même après tout ce temps il n’y arrive pas. Pourtant celui-ci est déjà passé à autre chose, il le lui a dit quand il est venu s’excuser pour sont comportement, ayant enfin réalisé la situation dans laquelle il était. Mais le châtain n’arrive pas à en faire autant. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé, ce plongeant dans le travail ou dans de nouvelles relations, en sortant avec des amis également, mais rien n’a fait. Il continue de travailler avec acharnement, mais cela fait de nombreux mois qu’il a arrêté de sortir avec quelqu’un, ça ne sert à rien et ça fait souffrir les deux partis. Quant à ses amis, il n’est pas rare de le voir avec eux, bien que certaines sorties lui soit difficile étant donné que sont réseau est le même que celui de Kellan
Il secoue la tête doucement, ce n’est pas le moment de ressasser le passer. Il est là pour fêter sa sœur, pas pour se plonger dans ses souvenirs.
Il verra bien de quoi l’avenir sera fait demain, pour le moment il est là pour se détendre et profiter de sa sœur qui va entrer dans la vie active.

Saphire
20 ans
Arrivée sur le navire grâce à un partenariat tout frais pas encore validé !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kellan O'Leary
Admin/Egaré
Messages : 24
Date d'inscription : 11/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 23 Avr - 20:31
Bienvenue à toi !

Si tu savais ce que ça me fait plaisir : mon tout premier membre et en plus le prédef lié à Kell !
Si tu as la moindre question, n'hésite surtout pas !

J'espère que tu te plaira ici et que tu es le premier d'une vague d'inscription 8D
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 23/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 23 Avr - 21:17
Merci!

Ravis que ma venue te face autant plaisir ! J'ai hésité un moment, c'est la première fois que je prend un prédéfinis et j'ai peur de ne pas le jouer comme il se doit, mais il me plaisait vraiment alors je veux tenter l'expérience ! En espérant que cela t'ira aussi.

J'espère aussi ! Par contre je te souhaite pas la vague d'inscrit, parce que par expérience c'est dur à gérer xD par contre j'espère bien ne pas être la dernière !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kellan O'Leary
Admin/Egaré
Messages : 24
Date d'inscription : 11/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 23 Avr - 22:46
Woh, ça me fait d'autant plus plaisir que tu l'ai prit !
Pour ce qui est du jeu, ne t'inquiètes pas. Au final, j'ai mit que quelques points d'histoire et je ne suis pas chiante.
À toi de choisir comment tu interprètes ce qu'il y avait dans sa fiche, je veux que tu te sente relativement libre. Il n'y a que sur sa relation avec Kell que je serai tatillonne 8D

(Je peux te demander par quel partenariat tu es arrivé là ?)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 23/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 24 Avr - 7:25
Tu m'en vois ravis !

Justement, c'est leur relation qui risque d'être le plus dur pour moi, c'est la première fois que j'ai une relation prédéfinis entre deux persos, don n'hésité pas à être tatillonne, je comprend tout à fait, au contraire ça m'aidera aussi Wink

(Je viens d'Amai Gakuen, dont le partenariat a été accepté sI jamais tu n'à pas vu! j'ai un peu poussé le patron a me laisser valider comme j'aimais bien le concept)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kellan O'Leary
Admin/Egaré
Messages : 24
Date d'inscription : 11/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 24 Avr - 10:27
Pour la relation entre ces deux-là, on en parle quand tu veux et pose moi autant de questions que tu le souhaite. Je suis là pour ça !

(J'ai vu ça mais j'étais sur mon tel jusque là, pas évident d'aller bidouiller les templates de cette manière xD Nyaaaaa ! C'est trop gentil ♥️)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 23/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 2 Mai - 23:10
J'ai fini mon capitaine !
J'attend votre retour
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kellan O'Leary
Admin/Egaré
Messages : 24
Date d'inscription : 11/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 9 Mai - 11:37


Bravo à toi Invité !  keur  keur  keur


Te voilà à présent membre à part entière de la communauté aetherienne \o/

Il reste quelques étapes obligatoire à franchir et ensuite tu sera libre d'arpenter l'île dans sa totalité. Pour cela il te faut recenser ton avatar et ton pouvoir si tu en un !

Ensuite tu pourra, si tu le souhaite, faire une demande d'habitation, créer une fiche de relation ou bien encore faire une demande de RP.

En espérant que tu vive de belles aventure sur Aetherium !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aetherium :: ETAT CIVIL :: Présentations-
Sauter vers: